Hépatite B

Une infection aiguë par le VHB guérit spontanément dans 90 pour cent des cas. Il n’existe pas de médicaments pour la traiter. Quant à l’infection chronique, elle doit être traitée lorsqu’elle progresse. Le traitement se fait généralement à l’aide de médicaments antiviraux (analogues nucléosidiques ou nucléotidiques) ou d’interféron pégylé. L’objectif est d’inhiber durablement la prolifération des virus et d’abaisser les taux élevés d’enzymes hépatiques. Suivant l’évolution de la maladie, le traitement dure entre six mois et une année (interféron), voire plusieurs années (analogues nucléotidiques/nucléosidiques). Si la maladie progresse modérément, des contrôles réguliers chez le médecin, qui surveille cette évolution, sont suffisants.

Hépatite C

L’objectif du traitement est la guérison. Il s’agit de prévenir des complications, en particulier des maladies du foie associées au VHC et de graves manifestations extra-hépatiques. Toutes les nouvelles substances antivirales à action directe (AAD), qui peuvent se passer de l’interféron, sont remboursées par les caisses maladies depuis le 1 Octobre 2017. En effet, seuls les hépatologues, gastroentérologues, infectiologues et quelques spécialistes de la médecine de l’addiction expérimentés dans le traitement de l’hépatite C (liste ici) sont autorisés à prescrire ces médicaments chers. Un traitement dure 8, 12 ou 24 semaines et son coût s'élève à environ 30'000 francs.

Plus d’informations: www.compendium.ch ou www.swissmedicinfo.ch

Recommandations relatives au traitement:

Recommandations de la SASL et de la SSI relatives au traitement.

Recommandations 2016 de l’EASL relatives au traitement de l’hépatite C.

App HCV Advisor: https://hcvadvisor.com/